ET POURQUOI PAS LA FRAISE À USAGE UNIQUE ?

Méconnues de la plupart des praticiens, les fraises à usage unique représentent une solution fiable, économique et performante. Tout ce qu’il faut savoir pour vous décider à sauter le pas.

LES FRAISES RÉUTILISABLES

 

TOP QUALITÉ

Les fraises réutilisables proposées par les plus grands fabricants sont d’une qualité irréprochable ; leur calibrage est parfait, leur équilibre également. Elle procurent toutes les garanties pour ne pas détériorer les contre-angles multiplicateurs ou les turbines, en cas de balourd, de mandrin mal centré ou de diamètre de queue non conforme. La qualité a fait un tel bon en avant qu’il est difficile de trouver des fraises, même à faible coût, présentant ces défauts.

 

LE PRIX FORT

Cette qualité se paye, parfois au prix fort, notamment pour les fraises diamantées à gros grains. Combien de fois peut-on réutiliser une fraise à congé en conservant la même efficacité ? Quelque soit le modèle, les performances diminuent rapidement avec le temps. Les fraises les plus chères ne sont pas significativement plus rapides que les autres.

 

LE NETTOYAGE

Les fraises diamantées s’encrassent régulièrement. Les solutions de nettoyage, dans un bac à ultrasons, permettent d’éliminer une bonne partie des souillures, mais on n’est jamais vraiment certain qu’elles aient disparu totalement. À la chaleur de l’autoclave les particules de dentine ou d’autres matériaux accumulées entre les grains se figent et sont encore plus difficile à éliminer. Les performances diminuent, et dans certaines situations, les risques de contaminations croisées s’avèrent réels. Le temps passé à nettoyer les fraises, puis à les conditionner et enfin les stériliser peut être considéré comme un inconvénient. Cependant, on peut gagner du temps en jetant systématiquement les fraises à dégrossir fortement encrassées après chaque intervention.

DANS QUELS CAS UNE FRAISE NEUVE ?

 

PRÉPARATIONS PROTHÉTIQUES

Sur dents dépulpées, les fraises à congé sont de grandes dévoreuses de diamants.
Utiliser une fraise neuve permet de gagner en précision et en rapidité. 

 

SUR DENTS VIVANTES

La préparation coronaire périphérique provoque une agression de la pulpe des dents vivantes étant donné la grande surface d’action des fraises.
Le frottement, la pression de l’instrument rotatif sur la dentine peuvent générer une augmentation significative de la température, malgré l’apport d’un spray abondant.
L’utilisation d’une fraise neuve permet de diminuer les risques d’inflammations pulpaires, et donc de douleurs post-opératoires, en travaillant de la manière la plus rapide possible. 

“ Il est plus économique
d’employer une fraise neuve
bon marché pour chaque acte que de réutiliser plusieurs fois une fraise chère
de grande marque. “

 

EN CHIRURGIE

Tous les actes invasifs nécessitant un fraisage seront de préférence réalisés à l’aide de fraises neuves stériles : C’est le cas des résections apicales, les hémi-sections radiculaires, ou des osteoectomies quel qu’en soit l’objectif (alvéolectomie avant extraction de racines, élongation coronaire préprothétique).

LES FRAISES À USAGE UNIQUE

Cette terminologie est un peu ambiguë car la plus part des praticiens ont tendances à les réutiliser lorsqu’ils sentent qu’elles peuvent encore resservir. Il n’est pas question ici de discuter de cette pratique, dont le bien fondé est plus ou moins avéré.

 

UN PRIX AVANTAGEUX

Ces fraises coûtent 2 à 5 fois moins cher que leurs équivalents réutilisables.
Leur provenance n’explique pas ce moindre coût, étant fabriquées dans des pays occidentaux qui ne sont pas réputées pour fournir une main d’œuvre bon marché (Canada, Israël, Grande Bretagne,…).
Leur mode de distribution est certainement une des raisons de leur prix avantageux. Elles sont vendues par correspondance ou par Internet, généralement par lot.

 

UNE QUALITÉ IRRÉPROCHABLE

Les procédés de fabrications des fraises dites à usage unique sont les mêmes que ceux utilisés par les fabricants de fraises réutilisables.

 

LA FRAISE À USAGE UNIQUE :
100% GAGNANT

Le faible coût ne doit pas être le seul argument déterminant pour franchir le pas : Après une utilisation une fraise à congé perd 40 à 50 % de son pouvoir abrasif de part l’usure mécanique mais également par la stérilisation qui émousse ce qui reste de tranchant des particules de diamant.
Continuer à l’utiliser c’est appuyer d’avantage sur l’instrument rotatif pour retrouver l’efficacité d’origine, et cela use prématurément les rotors et les roulements.
De plus, s’en débarasser, c’est éviter la tâche fastidieuse du tri des fraises semi-usées.

 

“ La rapidité d’exécution et
la précision du geste restent
les raisons essentielles de
l’utilisation d’une fraise neuve. “